Revenir à la page d'accueil du site

Auteur Sujet: arsenal archéologique en péril  (Lu 5240 fois)

Description:

Hors ligne Millenuits

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Noter l'auteur +0/-0
    • Voir le profil
arsenal archéologique en péril
« le: 16 avril 2007, 03:26:47 am 03:26 »
Advertisement
un arsenal archéologique maritime à Mahdiya a  subi décembre 2006 des préjudices du fait d'un éboulement partiel qui l'a fragilisé et crée des risques d'éboulement généralisé , avec dégats aux maisons de Médina évacuées et route coupée. ceci côté terre.
Récemment, sont apparues bizarrement des travaux en mer ( route  en mer ( projet aménagement?), et d'autres envisagés directement sur le monument côté mer ! loin du lieu et de la cause de l'éboulement)  qui une fois arrivés  au niveau de l'arsenal vont causer d'autres destructions et dangers plus graves et plus urgents sur l'autre partie , côté mer de l'arsenal ( : défigurer par introduction de ferraille et ciment;  destruction vestiges du même arsenal cachés sous l'eau, condamner toute recherche future, et travaux contraires aux normes de protection archéologique nationale et internationale

Compte tenu de l'éboulement, des risques de destruction supplémentaires d'autres parties, de la défiguration et d'absence de normes archéologiques des travaux , une personne physique , " lahu fiha maslahah" ("qui y a intérêt" dans la protection ou le classement!) peut elle obliger le ministre de la culture ( "qui ne l'a pas fait à sa propore initiative" à PROTEGER par arrêté, et CLASSER le monument pour que ces travaux soient interdits à temps.... et compte tenu de son utilité publique et pour l'humanité, de ce genre de monument unique en Méditerranée?

Dès lors que de tels travaux sont envisagés sur le monument par un service du ministère de l'équipement aménagement littoral,  il est dit dans le code que le ministre de la culture doit donner son autorisation, faut il comprendre que ces travaux sont déjà autorisés par ce ministre, alors qu'ils sont interdits d'après le code du patrimoine  sur 200m du monument?

je signale que le site est reconnu archéologique mais non classé ( lors éboulement tous les ministres lol se sont déplacés à Mahdiya)

Enfin, puis-je ( personne physique) en cas d'absence de classement et protection par ce ministre aussi porter plainte  contre ces travaux pour défendre  la loi du patrimoine au titre de "danger imminent", et "atteinte à l'entité" du monument ainsi que pour "destruction" de vestiges  dont on a déjà informé de leur existence et aussi au titre du respect de  la zone de 200m prévue par le code du patrimoine autour de tout monument; sachant que les travaux ayant débuté plus loin et qu'il sera trop tard d'éviter ces préjudices une fois  qu'ils arrivent sur le monument
 merci
« Modifié: 18 avril 2007, 06:26:59 pm 18:26 par Millenuits »

Hors ligne newman

  • Membre10
  • *
  • Messages: 20
  • Noter l'auteur +0/-0
    • Voir le profil
Re : arsenal archéologique en péril
« Réponse #1 le: 18 avril 2007, 06:15:21 pm 18:15 »
generalement pour porter plainte devant le conseil competent il faux vous avez un interet direct,reel et personnel pour que le recours soit accepté sur le plan formel ce qui n'est pas le cas pour vous suivant ce que  je viens de le comprendre de votre texte de consultation.vous pouvez peut etre stimuler l'opinion publique à travers les medias...