Les forums de JurisiteTunisie
Aller à la page d'accueil du site

Répondre

Attention, il n'y a pas eu de réponse à ce sujet depuis au moins 120 jours.
À moins que vous ne soyez sûr de vouloir répondre, pensez éventuellement à créer un nouveau sujet.

Note : ce message ne s'affichera qu'après avoir été approuvé par un modérateur.

Nom:
E-mail:
Titre:
Icône du message:

Joindre:
(Nettoyer les fichiers joints)
(ajouter un fichier)
Types de fichier autorisés: txt, jpg, gif, pdf, mpg, png
Restrictions : 7 par message, taille totale maximale 4000Ko, taille individuelle maximale 4000Ko
Notez que les fichiers joints ne seront affichés qu'après approbation d'un modérateur.
Vérification:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image

Taper les lettres montrées dans l'image:

Raccourcis : tapez [ALT]+[S] pour poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser


Résumé de la discussion

Posté par: naceur
« le: 20 février 2009, 10:42:34 pm 22:42 »

Réuni mardi 17 février, le conseil d’administration de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a décidé de réduire le taux directeur de 5,25 à 4,50%.

Taoufik Baccar, gouverneur de la BCT a expliqué cette mesure par une «détente des pressions inflationnistes». L’indice des prix à la consommation s’est en effet replié à 3,5% en janvier 2009 contre 4,1% en décembre 2008 en termes de glissement annuel.

La baisse du taux directeur de la BCT, qui influence directement le taux auquel les banques se prêtent entre elles, est également motivée, par une forte baisse de la croissance mondiale qui ne dépasserait pas 0,5% contre 3,4% réalisés en 2008 (d’après les estimations du Fonds Monétaire International  - FMI).

D’autre part, le Conseil d’administration de la BCT a décidé d’introduire de nouveaux instruments pour la conduite de la politique monétaire en instituant des facilités permanentes de dépôts et de crédits aux quelles les banques peuvent recourir de leurs propres initiatives tant pour satisfaire leur besoin de liquidité que pour placer leur excédent auprès de la Banque Centrale. Cette mesure est destiné  à permettre aux banques résidentes d’améliorer leur situation financière et de prêter davantage main forte aux entreprises à la recherche de fonds


Slts/Naceur