Auteur Sujet: utilisation frauduleuse d'une marque-logo !  (Lu 11086 fois)

10 mars 2006, 12:10:58 pm 12:10
Lu 11086 fois

aegean

  • *
  • Information Hors ligne
  • Membre10
  • Messages: 14
  • Noter l'auteur +0/-0
    • Voir le profil
Bonjour,
 Je souhaiterais connaître mes recours juridique contre l'utilisation frauduleuse d'une marque-logo . Concrêtement je suis préseident d'un club de football Tunisien et je constate l'utilisation des logos de mon club  footabll sur des sites internet Tunisiens. Certains sites vendent même ce contenu ?
Kel sont mes recours SVP ?

Merci d'avance de votre aide.

11 mars 2006, 12:40:53 pm 12:40
Réponse #1

Abdou

  • ****
  • Information Hors ligne
  • Membre VIP
  • Modérateur
  • Messages: 1 518
  • Noter l'auteur +0/-0
    • Voir le profil
    • Blog JurisiteTunisie
tu m'as mailé à ce propos et je t'ai répondu.  ;)
\\\"Quand on aime la justice, on est toujours un révolté...\\\"
Alfred Capus

14 mars 2006, 04:04:11 am 04:04
Réponse #2

Comptable

  • *
  • Information Hors ligne
  • Nouveau membre
  • Messages: 2
  • Noter l'auteur +0/-0
    • Voir le profil
tu m'as mailé à ce propos et je t'ai répondu.  ;)
Cher Pionnier, voulez-vous SVP nous donnez une réponse publique à cette question pour que tous le monde en bénificie. Merci d'avance.
pouvez aussi me dire comment on peut savoir si un logo, le nom d'une association, ou une entreprise est enregistré ou non ?
je pense que ce sujet est trés interessant et va couler bcp d'encre (je veux dire messages  ;))

14 mars 2006, 10:10:46 am 10:10
Réponse #3

Abdou

  • ****
  • Information Hors ligne
  • Membre VIP
  • Modérateur
  • Messages: 1 518
  • Noter l'auteur +0/-0
    • Voir le profil
    • Blog JurisiteTunisie
La Question n'est pas aussi simple que tu le penses.
De 1, il faut vérifier auprès de l'INORPI, si le logo est enregistré ou non?
De 2, il faut prouver le fait incriminé
Mais, une action en référé est possible pour stopper les dégats en attendant que l'action au fond aboutisse
\\\"Quand on aime la justice, on est toujours un révolté...\\\"
Alfred Capus