L’ordre public de sécurité: une nouvelle notion pour dénuder les gens!

La nouvelle tentative d’attentat commises contre un avion de ligne américaine a engendré de nouvelles mesures de sécurités qui n’ont pas manqué de relancer le débat sur le rapport avec la notion de "droits personnels et libertés individuelles".

On parle de Scanner pouvant voir nos dessous et tout notre corps! En d’autres termes, ces instruments vont nous dénuder et une personne profitera d’un écran pour nous voir nu(e)s.

Même si nous fait savoir que les images seront en noir et blanc, la crainte n’est pas atténuée et des voix se sont faites entendre pour demander une réflexion approfondie avant de mettre ces mesures en œuvre.

Depuis les évènements du 11 septembre, les mesures prises pour des raisons de sécurité ont manifestement restreint certains droits personnels. Des caméras de surveillance aux différents formulaires à remplir à l’occasion des voyages, la vie privée des gens a été largement atteinte et des droits à l’intimité, au secret des correspondances ont été profondément touchés.

Au risque de caricaturer, c’est comme on nous demande, désormais, de voyager nu(e)s; carrément.

Après l’ordre public moral, l’ordre public économique c’est une nouvelle notion qui émerge: Un ordre public international de sécurité. Un ordre agressif, inflexible et metteur hors service les droits personnels les plus intimes.

Mais faut-il le préciser, que cet ordre a un fondement très fort aussi: assurer la sécurité des passagers; notre propre sécurité, voir un ordre public de sécurité au service de notre droit à la vie.

Un droit à la vie qui prime sur le droit à l’intimité? Ou: Celui qui tient à sa vie doit abandonner (ou oublier) son intimité!

Question délicate; Choix difficile.

Une référence:

Les nouvelles mesures de sécurité dans les aéroports et les droits de la personne

Continuons le débat Ici .

Ce contenu a été publié dans Droit Constitutionnel, Droit International, Droit Pénal, Théorie générale, Transport aérien, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.